Étudier en Nouvelle-Zélande représente une occasion de découvrir l’une des destinations les plus exotiques mais aussi l’une des plus intéressantes pour les étudiants.

Coût de la vie moins cher, plus grande accessibilité pour les étudiants étrangers que pour les autres pays anglo-saxons, pour un niveau d’enseignement pourtant égal aux USA ou à l’Angleterre.

Étudier en Nouvelle-Zélande, c’est aussi étudier dans un cadre merveilleux et dépaysant, que vous ne trouverez nul part ailleurs.

La rentrée en Nouvelle-Zélande se fait sur des périodes différentes que l’Europe. Ainsi, la rentrée se fait au mois de février, voir juillet dans certains cas et se termine au mois d’octobre.

Les études en Nouvelle-Zélande ont un coût particulièrement attractif par rapport aux autres pays anglophones. Une étude l’OCDE a démontré que les études en anglais en Nouvelle-Zélande étaient beaucoup moins chères qu’au Royaume-Uni ou aux Etats-Unis. A cela il faut ajouter un coût de la vie environ 30% de moins cher, et vous obtenez un pays bien plus accessible pour les étudiants étrangers.

 

 

1. L’inscription dans les universités en Nouvelle-Zélande :

La Nouvelle-Zélande possède 8 universités. Elles recrutent toutes sur dossier et uniquement sur dossier, il n’y a pas de concours d’entrée.

Il vous faudra donc passer par le site internet de chacune des universités à laquelle vous souhaitez postuler et aller dans la section « applying ».

Pensez à postuler dans des universités ayant des profils différents pour augmenter vos chances d’être accepté. Une fois le test de langue passé, vous recevrez une réponse de l’université qui lorsqu’elle est positive, vous permettra de faire votre demande de visa.

 

 

2. Le test de langue pour valider votre niveau d’anglais :

En tant qu’étudiant étranger, il vous faudra justifier un certain niveau de langue en anglais plutôt élevé par rapport aux autres pays anglophones. En effet, la plupart des universités néo-zélandaises demandent d’obtenir un score de 80 au TOEFL Ibt  ou bien un score de 6.0 à l’IELTS.

C’est moins  que pour le Royaume-Uni, les Etats-Unis et tous les autres pays anglo-saxons, ce qui rend la Nouvelle-Zélande plus accessible aux étudiants étrangers. Les universités proposent souvent des stages de mises à niveau sur place pendant la période des vacances d’été.

A la fin de cette période, elles vous feront passer un test interne qui validera ou non votre entrée à l’université (vous pouvez donc être refusé si vous n’avez pas atteint le niveau requis).

 

3. La demande de visa :

Si vous étudiez en Nouvelle-Zélande, il vous faudra faire la demande de visa étudiant à l’ambassade de Nouvelle-Zélande.

La première des conditions pour obtenir un visa étudiant en Nouvelle-Zélande et d’avoir postulé et avoir reçu une lettre d’admission de la part d’une université sur place. Une fois les formalités pour étudier en Nouvelle-Zélande effectué, vous recevrez une réponse de l’université positive ou non.

Dans le cas où celle-ci est positive, il vous sera demandé de payer une partie voir l’ensemble des frais d’inscriptions à l’université afin de valider votre inscription à l’université, et ainsi pouvoir commencer votre démarche de visa.

 

Il vous sera demandé pour votre visa :

  • Une photo d’identité récente attachée sur le formulaire
  • Votre passeport valable encore au moins 3 mois après votre de départ
  • La lettre d’acceptation de l’université en Nouvelle-Zélande
  • Un reçu prouvant le paiement de vos frais de scolarité
  • Une preuve mettant en avant le fait que vous serez capable de subvenir à vos besoins durant toute la durée de vos études, et cela sans travailler sur place. Il faut compter au minimum 50.000dhs.

 

Celui-ci vous permettra aussi de travailler à mi-temps durant vos études en Nouvelle-Zélande. Le délai d’obtention du visa peut aller jusqu’à 8 semaines, alors faîtes le rapidement après avoir reçu la lettre de confirmation de la part de votre université d’accueil.

 

Les bourses d’études en Nouvelle-Zélande – Programmes Undergraduate :

 

Bourse de la fondation “Google” – Toutes les universités

5000 dollars pour aider les femmes souhaitant étudier dans le secteur de l’informatique et ayant une forte volonté d’y apporter des changements majeurs.

 

Bourse programmes Undergraduate – Université de Canterbury

Jusqu’à 20 000 dollars par an pendant 4 ans pour aider les étudiants internationaux de bon niveau à étudier au sein de l’université de Canterbury.

 

Bourse de maîtrise de la langue anglaise – Université de Canterbury

Tous les étudiants internationaux ayant atteint une excellente maîtrise de l’anglais à la fin de l’année sont éligibles pour recevoir 500 dollars.

 

Récompense d’excellence des étudiants internationaux – Université de Massey

1000 dollars pour les meilleurs étudiants rejoignant certaines filières prédéfinies au sein de l’université.