PARTAGER

Le cinéma est un monde qui peut souvent sembler inaccessible  et lointain. Toutefois, il n y a pas que les acteurs, les réalisateurs et autres vedettes qui font de ce domaine un tel succès. Il  existe en effet une multitude de métiers liés au monde du cinéma et des arts audiovisuels, exercés notamment par des responsables de costumes, de casting, de décor, d’audiovisuel… autant d’éléments qui ont fait des études de cinéma et qui rentrent dans la réalisation du produit audiovisuel et cinématographique final. Cela vous fait-il rêver?

Souhaitez-vous en savoir plus sur les études de cinéma? Cet article est un guide pour vous aider à connaître vos options et à mieux vous situer dans votre projet d’études.

 

PARTIE 1 : LES ETUDES EN FRANCE

Les licences et les Masters

Plusieurs universités en France proposent des cursus fondamentaux en arts du spectacle et études cinématographiques. Il s’agit de programmes qui proposent des cours en techniques audiovisuelles, en histoire du cinéma, en analyse filmique, en esthétiques et en techniques de narration. Au terme de cette formation, vous pouvez intégrer des cursus professionnalisants  en écoles spécialisées qui vous prépareront aux métiers de scénariste ou d’enseignant, comme vous pouvez choisir de déboucher vers un master spécialisé.

 

Voici des exemples de Licences et Masters que vous pouvez intégrer en France:

 

Résultat de recherche d'images pour "études de cinéma audiovisuel"

Les BTS

Il existe en France une quarantaine d’établissements qui proposent des formations professionnalisantes en matière d’études audiovisuelles et qui s’étendent sur 2 ans.  Généralement, le BTS métiers de l’audiovisuel est accessible après un bac S ou Arts appliqués et se fait sur un tronc commun en 5 spécialités:

  1. les métiers de l’image
  2. les métiers du montage/postproduction
  3. les métiers du son
  4. les techniques d’ingénierie et exploitation des équipements
  5. la gestion de la production

Les BTS Métiers de l’audiovisuel proposent ainsi des formations spécialisés et professionnalisantes, qui préparent à une immersion directe dans le monde du travail, comme ils peuvent déboucher sur une licence ou vers les grandes écoles normales supérieures (sous concours d’accès).

Voici une liste des établissements proposant ce cursus.

Les ENS : écoles normales supérieures

L’ENS Louis-Lumière, Saint-Denis

Créée en 1926, Louis-Lumière est l’un des établissements les plus reconnus en la matière. Le cursus est accessible après un Bac+ 2 sur concours, et offre la possibilité d’étudier à l’étranger au sein d’une des école partenaires.

 

La Fémis 

Ecole publique (appartenant au Ministère de la Culture français) et notoirement  extrêmement sélective, cet établissement n’admet annuellement que 6 étudiants en moyenne au sein de chacun de ses départements (entre 3 et 11 étudiants).

Les programmes qu’il propose forment pour des métiers relatifs au cinéma, à l’image et au son, comme notamment celui de réalisateur, d’ingénieur de son, de scripte, de producteur ou encore de scénariste. L’école n’est pas accessible directement après le bac, mais après au mois deux ans de formation supérieure (bac+2). Le diplôme obtenu est un diplôme d’Etat obtenu en 4 ans.

Les écoles privées : 

Il existe près de 50 établissements privés qui préparent aux spécialités du cinéma et de l’audiovisuel. Les modalités et d’admission et la durée des cursus, ainsi que la nature des programmes varient d’une école à l’autre. Ces écoles sont notoires pour la qualité et l’abondance de leur matériel pédagogique et ainsi que le dynamisme de leur réseau d’anciens élèves.

 

Ecole supérieure de réalisation audiovisuelle (ESRA). Paris/Rennes/Nice

L’école propose des formations en études audiovisuelles, artistiques et littéraires. L’admission se fait sur concours et évaluation de dossier, et le diplôme obtenu sont de grade de Licence-Master obtenus sur 2 ans. Le programme de l’école inclue notamment un stage d’intégration professionnelle, ainsi que la possibilité d’effectuer une année préparatoire pour les bacheliers. Les frais de scolarité annuels s’élèvent à 7500 euros.

 

Ecole supérieure d’études cinématographiques:

La formation est accessible après un Bac+2, ou une année préparatoire au sein de l’école, et ce sur dossier de candidature et entretien de motivation. Les études durent 2 ans et les frais de scolarité s’élèvent à 7350 euros pour la première année, et à 7700 euros pour la seconde.

 

Résultat de recherche d'images pour "audiovisuel"

Les études de cinémas et d’arts audiovisuels demandent un certain niveau de rigueur, de ténacité et de motivation, en raison de la haute compétitivité du domaine professionnel et donc de la précarité des jeunes diplômés dans un secteur toujours à la recherche des meilleurs profils.

La France est cependant un terrain assez fertile dans le domaine, avec environ 9000 entreprises qui travaillent dans le cinéma et l’audiovisuel. Les métiers techniques, comme ingénieur de son ou d’image offrent plus de débouchés que ceux plus prisés, comme celui de réalisateur.

Ce dernier nécessite une ascension longue et épineuse, qui commencera généralement par la réalisation de publicités ou de reportages.