La réputation grandissante accordée au système éducatif en Malaisie a attiré des milliers d’étudiants internationaux au cours de la dernière décennie. En effet, la Malaisie est devenue l’une des destinations les plus prisées en Asie : ce pays accueille environ 100.000 étudiants issus de plus de 158 pays chaque année.

Les établissements d’enseignement supérieur en Malaisie offrent aux étudiants une série de programmes reconnus internationalement. De plus, le coût de la vie en Malaisie est moins cher en comparant à d’autres pays, comme le Royaume-Uni, les Etats-Unis ou encore le Canada, ce qui fait de la Malaisie une des meilleures destinations pour obtenir un degré international.

Autre facteur qui joue en faveur du choix de la Malaisie outre la stabilité du pays est que l’Islam est la religion d’Etat, avec environ 60% de la population de la Malaisie pratiquant la foi musulmane.

Faire vos études en Malaisie, c’est intégrer des établissements reconnus à l’échelle mondiale tout en ayant un mode de vie excitant et très aisé comparé au niveau de vie local.

 

L’enseignement supérieur en Malaisie :

L’éducation est l’une des missions principales du gouvernement dont l’engagement est de faire de la Malaisie un centre d’excellence éducative. Le système d’enseignement supérieur malaisien couvre l’éducation du niveau primaire, petites écoles jusqu’au niveau universitaire troisième cycle.

L’enseignement supérieur est sous la tutelle du ministère de l’éducation supérieure (MOHE).

A ce niveau d’étude, les établissements délivrent des diplômes dits « certificates, diplomas et degrees », allant du certificat d’étude au diplôme de licence sur des parcours à vocation universitaire comme professionnelle. La durée minimum des études pour l’obtention d’une licence ou Bachelor Degree est de 3 ans et les programmes sont dispensés par les secteurs publics et privés, attirant de nombreux étudiants internationaux.

 

On peut classer les établissements d’enseignement supérieur en 2 grandes catégories :

• Les établissements publics (aux financements gouvernementaux) :

Universités publiques, polytechniques, universités communautaires et instituts publiques de formation des professeurs.

 

• Les établissements privés (aux financements privés) dits PHEIs :

Universités, écoles et instituts privées, branches de campus d’universités étrangères et collèges privés.

 

 

I. Les établissements publics

Le système éducatif public en Malaisie compte cinq grandes universités dites « de recherche » :

  • l’Universiti Malaya (UM),
  • l’Universiti Sains Malaysia (USM),
  • l’Universiti Kebangsaan Malaysia (UKM),
  • l’Universiti Putra Malaysia (UPM),
  • l’Universiti Teknologi Malaysia

Chacune accueille de 25 000 à 40 000 étudiants. Sans oublier l’UiTM, l’université technologique, réservée aux bumiputera (habitants autochtones). Elle compte plus de 170 000 étudiants répartis sur 29 sites à travers le pays. Il y a aussi d’importantes universités régionales qui comptent de 5 000 à 30 000 étudiants comme UUM, UMT, UniMas ou UMS.

Les 21 universités publiques accueillent environ 462 780 étudiants chaque année. Malgré leur ouverture, l’accès à ce type d’établissements est basé sur les performances scolaires et sur des critères de quotas raciaux, à vrai dire même les Malaisiens ont du mal à y avoir des places.

Dans le secteur privé, en revanche, un grand nombre des universités et écoles offrent des cursus reconnus partout dans le monde avec plusieurs avantages d’accueil.

 

 

II. Les établissements privés

Les étudiants locaux comme internationaux peuvent bénéficier des programmes d’enseignement de haute qualité proposés par universités locales et étrangères, toutes à un coût très abordable.

Ceci traduit en fait la tendance des universités du Royaume-Uni et de l’Australie à ouvrir des campus dits « branches » en Malaisie. De plus, de nombreux établissements des Etats-Unis, du Royaume-Uni, du Canada, d’Australie, de France, d’Allemagne et de Nouvelle Zélande proposent un enseignement sous forme de franchises et de programmes d’échanges grâce à des partenariats avec les écoles et universités de Malaisie. Les universités privées locales offrent également, comme alternative supplémentaire, des programmes d’excellente qualité et des prix très concurrentiels.

 

 

A. Catégories d’Etablissements supérieurs Privés (PHEIs)

 

• Etablissements au statut non universitaire : 

– Ecoles privées (Private Colleges)

– Institutions privées (Private Institutions)

• Etablissements au statut universitaire :

– Universités privées (Private Universities)

– Ecoles universitaires privées (Private University Colleges)

– Campus branches d’universités étrangères (Foreign University Branch Campuses)

 

Types de Qualifications Attribuées :

• Par les écoles privées :

– Certificats d’études et diplômes internes, créés par l’école

– Licences en collaboration avec des universités étrangères

– Préparations aux examens professionnels externes

 

 

• Par les universités et écoles universitaires privées :

– Licences et autres diplômes sous forme autogérée

 

• Par les campus branches d’universités étrangères :

– Licences et autres diplômes identiques au pays d’origine

 

B. Les Options d’Etudes en Ecole Privée : 

i. Les Certificats d’Etudes et Diplomas Internes :

Les établissements de type écoles et collèges privés ont développé leurs propres diplômes en anglais de niveau diploma. L’atout majeur des diplômes développés en interne et la reconnaissance dite Advance Standing dont ils font l’objet auprès des universités étrangères en Australie, au Canada, en Nouvelle Zélande, au Royaume-Uni, en Allemagne et aux Etats-Unis, permettant aux étudiants l’entrée en deuxième ou dernière année de licence directement.

 

ii. Les Préparations aux Examens Professionnels Externes :

Ces établissements veillent à offrir des cours particuliers aux étudiants, les préparant à se présenter à des examens externes, face à divers organismes locaux et internationaux. Les qualifications ainsi proposées sont issues des organisations mondialement reconnues comme des associations professionnelles, des organismes d’examination semi professionnels et des programmes académiques externes de niveau post secondaire.

 

 

iii. Les programmes de Licence des Universités du Royaume-Uni, des Etats-Unis,  d’Australie, de Nouvelle Zélande, du Canada, d’Allemagne et de France :

Les étudiants peuvent suivre les formations de licence provenant d’universités étrangères au sein d’écoles Malaisiennes ayant mis en place des arrangements de collaboration avec l’université mère étrangère. Les types de collaborations les plus fréquents entre les écoles Malaisiennes et les universités étrangères sont le Split Degree où l’étudiant est hébergé par l’université étrangère au cours de son cursus et le 3+0 Entire Degree où l’étudiant suit son parcours de licence entièrement en Malaisie.

 

 La collaboration de type Split Degree

Ce mode de collaboration offre aux étudiants les 3 types de programmes suivants :

• Twinning Degree Programmes (les programmes de licence dits jumelés), permettent à l’étudiant de compléter 1 à 2 années de licence dans une école en Malaisie puis de pouvoir finir son cursus au sein de l’université partenaire à l’étranger qui lui délivrera ainsi son diplôme.

• Credit Transfer Programmes (Les programmes aux crédits transférables) sont également offerts par des écoles en partenariats avec des universités étrangères. Les étudiants qui accomplissent un crédit d’heures requis d’études en Malaisie peuvent transférer ce crédit d’heures à une université étrangère de leur choix. Cet arrangement flexible est plus populaire auprès des universités des Etats-Unis.

• Advanced Standing Programmes ce sont des cursus de niveau Diploma internes aux écoles universitaires locales modérés et validés par un groupe d’universités étrangères qui permet aux étudiants l’entrée avancée (seconde ou dernière année) en licence. Ainsi, grâce à ces programmes de Diploma spécifiques, l’étudiant a la chance d’accéder à un diplôme de licence dans une université étrangère.

 

 La collaboration de type 3+0 Entire Degree

Cet arrangement permet à l’étudiant de poursuivre un cursus licence d’une université étrangère entièrement dans une école Malaisienne. Il existe deux possibilités :

• Programme de Licence d’Université Etrangère de type 3+0 :

Selon cet arrangement, certaines écoles sont autorisées par des universités du Royaume-Uni, d’Australie, des Etats-Unis et de France à conduire en leur nom l’entièreté de programmes de licence en Malaisie. Ces universités étrangères décerneront le diplôme par la suite. Cette nouvelle option d’étude, en place depuis 1998, a fait de la Malaisie une destination éducative populaire pour les étudiants soucieux d’économiser le coût de leurs études.

• Programme Externe pour l’Obtention d’une Qualification Licence

Dans le cadre des programmes externes, les étudiants s’inscrivent au sein d’une école Malaisienne fonctionnant comme centre d’instruction le préparant au passage de l’examen en externe. Cette licence est identique à celle obtenue en interne par les étudiants de l’université étrangère.

 

 

iv. Les Programmes de Master, Troisième Cycle

En collaboration avec des universités étrangères, de nombreuses écoles universitaires Malaisiennes offrent un éventail de programmes de Master d’ampleur internationale pour un coût relativement bas.

 

C.Les Options d’Etudes en Universités Malaisiennes Privées

Les étudiants peuvent poursuivre leurs études au sein d’universités Malaisiennes privées dans le but d’obtenir un diplôme de second ou troisième cycle. Dans les deux cas, l’anglais est la langue d’étude. Le prix abordable de ces études et leur reconnaissance internationale font des campus du pays des établissements très recherchés par les étudiants locaux comme internationaux. Les domaines d’enseignement offerts comprennent les affaires et la gestion d’entreprise, l’informatique, l’ingénierie, les sciences de l’information, la médecine, les services et les langues.

D.Les Options d’Etudes en Campus Branches d’Universités Etrangères

Les étudiants inscrits auprès d’un campus branche d’université étrangère sont automatiquement inscrits à l’université mère du pays d’origine. Ces étudiants ont la possibilité d’effectuer un ou plusieurs semestres au sein de cette université mère (à l’exception de la dernière année de licence) sans interruption de leur cursus. Le coût des études pour une licence en Malaisie est substantiellement inférieur à celui de l’université étrangère mère. Le premier campus universitaire de ce type est celui de Monash University Malaysia.

Coût et financement des études :

Le coût total d’une année d’études en Malaisie peut varier entre 28.000 dh et 56.000 dh par an pour le 1er cycle et entre 44.000 dh et 70.000 dh par an pour le 2nd cycle. Selon le domaine éducatif et le type de degré : britannique, américain, australien ou même un degré d’une branche de ces universités.

 

Par exemple, un diplôme dans le domaine des affaires, sur une période de trois ans, peut coûter 51.000 dh par an ; un diplôme d’ingénieur sur une période de quatre ans peut coûter environ 43.000 dh par an.

 

En termes de loyer, une chambre en collocation est dans la zone de 400 à 1500 ringgits (700 à 3200 dh). Le cout de la vie est faible: un dejeuner complet mais basique vaut 5 RM (13 dh), un ticket de cinema 10 RM (26 dh), le ticket de bus local 2 RM (5 dh).Par conséquent, on peut dire que les frais de subsistance mensuels en Malaisie sont bas ( environ 3300 dh/ mois).De plus, les étudiants étrangers ont le droit de travailler en mi-temps en parallèle à leurs études ( maximum 20h par semaine).

 

La Factory vous apporte tout le conseil nécessaire et vous accompagne dans toutes les étapes pour obtenir votre IELTS et étudier à l’étranger. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter.