L’enseignement supérieur en Belgique s’inscrit dans l’espace européen de l’enseignement supérieur garantissant ainsi aux étudiants étrangers la qualité de l’enseignement supérieur, la promotion de la mobilité des étudiants, et l’internationalisation. L’organisation est similaire à celle de la France ou de l’Allemagne.

Ainsi, un diplôme obtenu en Belgique sera facilement reconnu dans les 47 pays de l’Espace européen de l’enseignement supérieur et partout dans le monde. Les études s’organisent autour de trois diplômes : Bachelier (ou Licence, en France et au Maroc), Master et Doctorat correspondants aux trois cycles d’études supérieurs et à un nombre défini de crédits, le même que dans tous les pays de l’Espace Européen.

Alternative intéressante à ces voisins français et allemand, l’enseignement supérieur en Belgique propose une offre de formation très variée. Les étudiants ont la possibilité de s’orienter vers des formations courtes (généralement plus professionnalisantes) ou longues (académiques) :

– Les cursus professionnalisant de type court sont organisés en 3 ou 4 années et sont sanctionnés par le grade académique de bachelier.

– Les cursus de type long sont organisés en 2 cycles : le premier cycle d’études conduit au grade académique de bachelier tandis que le deuxième cycle d’études mène aux grades académiques de master et de master de spécialisation (qui est un master complémentaire réalisé après un premier master pour acquérir une qualification professionnelle spécialisée).

Le diplôme de master comprend une finalité que l’étudiant doit choisir entre didactique ( qui vise l’enseignement), approfondie (qui prépare à la recherche scientifique), ou spécialisée ( qui prépare à la vie professionnelle). Le troisième cycle d’études comprend la formation doctorale et la préparation d’une thèse de doctorat, il conduit au grade de docteur.

Une des particularités de la Belgique est d’être divisée en 2 zones linguistiques : la zone wallonne qui parle français et la région flamande qui parle le néerlandais. A moins de parler le néerlandais, vous ne pourrez donc postuler que dans la zone wallonne ce qui inclut 5 universités et 20 Hautes Ecoles.

Universités ou Hautes Ecoles :

Les Universités : Au cours du premier cycle, les universités proposent une formation de base dans la discipline choisie ainsi qu’une large formation générale. Durant le 2e cycle d’études qui conduit au master, l’enseignement universitaire approfondit la démarche de recherche scientifique. Les six Universités de la Fédération Wallonie-Bruxelles proposent des contenus spécialisés dans les domaines suivants :

  • Sciences vétérinaires
  • Sciences dentaires
  • Sciences biomédicales et pharmaceutiques
  • Sciences de la santé publique
  • Sciences de la motricité
  • Sciences
  • Sciences agronomiques et ingénierie biologique
  • Sciences de l’ingénieur et technologie
  • Art de bâtir et urbanisme
  • Arts du spectacle et techniques de diffusion et de communication
  • Philosophie
  • Théologie
  • Langues, lettres et traductologie
  • Histoire, histoire de l’art et archéologie
  • Information et communication
  • Sciences politiques et sociales
  • Sciences juridiques
  • Criminologie
  • Sciences économiques et de gestion
  • Sciences psychologiques et de l’éducation
  • Sciences médicales

Le modèle de l’université belge n’est pas unique, et de grandes disparités existent entre les universités francophones ou néerlandophones, privées ou publiques.

  Les Universités francophones Les Universités néerlandophones
Universités catholiques FUNDP – Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix (Namur) KUL – Katholieke Universiteit Leuven (qui comprend aussi la KULAK – Katholieke Universiteit Leuven Campus Kortrijk)
FUSL – Facultés universitaires Saint-Louis (Bruxelles) HUB – Hogeschool-Universiteit Brussel
UCL – Université catholique de Louvain
Universités privés ULB – Université libre de Bruxelles VUB – Vrije Universiteit Brussel
Universités publiques UMons – Université de Mons UA – Universiteit Antwerpen
ULg – Université de Liège UGent – Universiteit Gent
UH – Universiteit Hasselt

Bien que certaines universités néerlandophones portent le même nom que des universités francophones (Katholieke Universiteit Leuven = Université Catholique de Louvain, Vrije Universiteit Brussel = Université Libre de Bruxelles) celles-ci ne sont plus liées entre elles.

Les Hautes-Ecoles belges, qui n’ont rien à avoir avec les Grandes Ecoles françaises, sont des établissements d’enseignement supérieur qui proposent deux types d’enseignement :

  • l’enseignement de type long
  • l’enseignement de type court

Les 20 Hautes Ecoles francophones sont (21 écoles sont référencées car la section technique de la Haute Ecole Léonard de Vinci a été séparée du reste de l’école) :

Haute Ecole Francisco FERRER de la Ville de Bruxelles Haute Ecole Groupe ICHEC – ISC St Louis – ISFSC Haute Ecole Charlemagne
Haute Ecole Galilée Haute Ecole de Bruxelles Haute Ecole Libre Mosane – HELMo
Haute Ecole de la Communauté française Paul-Henri Spaak Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine Haute Ecole de la Ville de Liège
Haute Ecole Léonard de Vinci – Catégorie technique Haute Ecole EPHEC Haute Ecole de la Province de Liège
Haute Ecole Lucia de Brouckère Haute Ecole Léonard de Vinci Haute Ecole de la Communauté française de Namur Albert Jacquard
Haute Ecole de la province de Namur Haute Ecole de Namur-Liège-Luxembourg Haute Ecole de la Communauté française du Luxembourg – SCHUMAN
Haute Ecole Louvain en Hainaut – HELHa Haute Ecole de la Communauté française en Hainaut Haute Ecole provinciale du Hainaut – Condorcet

L’enseignement dans les Hautes Ecoles concernent essentiellement huit domaines : agronomie, arts appliqués, économie, paramédical, pédagogie, sociale, technique et traduction-interprétation. Certains établissements sont spécialisés dans un domaine en particulier (par exemple, la Haute Ecole EPHEC est une école de commerce) tandis que d’autres proposent des formations dans plusieurs domaines. programme communs à toutes les écoles.

Comme pour les Hautes Écoles, les 16 Écoles supérieures des arts (conservatoires royaux de musique, académies royales des beaux-arts, etc.) proposent des études de type court (bachelier) ou de type long (master) dans les filières suivantes :

  • les arts plastiques, visuels et de l’espace ;
  • la musique ;
  • le théâtre et les arts de la parole ;
  • les arts du spectacle et techniques de diffusion et de communication.

Frais de scolarité :

Les frais de scolarité en Belgique dépendent du type d’établissements et de la communauté où se trouvent les établissements. Ainsi, le coût des études diffère si l’on étudie dans une université ou une haute école mais aussi selon que l’on étudie dans la communauté wallonne ou la communauté flamande.

Au sein de la communauté francophone belge, le gouvernement wallon fixe les frais de scolarité identiques dans chaque universités et Haute-Ecole. Au contraire dans la communauté flamande, les coûts varient d’un établissement à l’autre.

Wallonie Flandres
Université 835 euros par année pour les étudiants citoyens de l’Union Européenne. varient selon les établissements de 550 à 600 euros par année
Hautes-Ecoles Cycle court 175,01 € en 1ère année et en 2ème année puis 227,24 € en 3ème année.
Cycle long 350,03 € pour les premières années puis 454,47 pour l’année durant laquelle l’étudiant va obtenir son diplôme

Attention que ce soit en communauté flamande ou wallonne, il faut également prévoir d’autres frais comme les livres, les frais d’examen ou les photocopies par exemple.

Adresses et sites web

45778104

Administration générale de l’enseignement et de la recherche scientifique : http://www.enseignement.be
Enseignement en Communauté flamande (nl) : http://www.ond.vlaanderen.be
Autonome Hochschule in der Deutschsprachigen Gemeinschaft (de) : http://www.ahs-dg.be
Communauté germanophone : http://www.dglive.be