Si vous poursuivez des études en France, il y a plus ou moins de chances que votre cursus soit accompagné d’un stage en entreprise. Cependant, ça n’est pas le cas de toutes les filières. Une enquête a montré que ce sont dans les filières professionnalisantes où les étudiants effectuent le plus de stages et pour lesquels… ils sont les mieux rémunérés.

Le ministère de l’Enseignement Supérieur en France a publié une enquête sur les étudiants en stage en 2015-2016. Il en est ressorti qu’un tiers des étudiants (33%) inscrits en formation initiale a effectué un stage durant l’année universitaire 2015-2016. Le fait intéressant est que la proportion des stagiaires varie beaucoup selon les domaines de formation. La Licence professionnelle et les formations d’ingénieurs sont les cursus où la part des jeunes ayant effectué un stage est la plus élevée, avec respectivement 86% et 71% d’étudiants concernés. A contrario, c’est en Licence générale que l’on trouve le moins de stagiaires avec un taux de 15%, l’écart est donc immense.

Des stages très répandus dans les DUT

Près de deux étudiants sur trois inscrits en DUT ont effectué un stage lors de leur formation. La proportion est encore plus importante en Master où plus d’un étudiant sur deux a effectué un stage. D’une façon globale, la proportion de stagiaires augmente avec le nombre d’années d’études. Ainsi, en DUT, la hausse du nombre de stagiaires est considérable entre la 1ère et la 2ème année: de43% en 1ère année, on passe à 89% en 2ème année de DUT. Idem pour les Master où l’on passe de 56% de stagiaires en 1ère année à 64% de stagiaires en 2ème année de Master. Autre fait marquant: 70% des stages se déroulent dans la région d’études et les stages à l’étranger ne concernent que 10% des étudiants. Les stages en-dehors de la régions d’études sont surtout fréquents dans les formations d’ingénieurs (46%) et les IEP-Instituts d’études politiques (27). Dans les IEP, ils sont même 28% à avoir effectué un stage à l’étranger contre 24% dans les formations d’ingénieurs.

Proportion d’étudiants ayant fait un stage selon le cursus en 2015-2016

Des périodes de stage plus longues en Licence professionnelle

55% des stages durent au moins deux mois. C’est en Licence professionnelle que les stages d’une durée supérieure ou égale à deux mois sont les plus fréquent, avec un taux de 91%. Concernant la rémunération, la loi prévoit une gratification lorsque le stage dépasse une durée de deux mois, soit l’équivalent de 44 jours. Près de la moitié des stages sont gratifiés en France (45%). C’est en Licence professionnelle que les gratifications sont les plus fréquentes, avec un taux de 83% de stagiaires rémunérés, suivie des formations d’ingénieurs avec un taux de 73%. Concernant le montant de la rémunération d’un stage, un quart des stagiaires gratifiés bénéficient d’un rémunération supérieure à 600 euros. Dans les formations d’ingénieurs et en IEP, cette part est nettement plus élevée puisque respectivement 55% et 43% des stagiaires bénéficient d’une rémunération supérieure à 600 euros.

Indicateurs sur les stages effectués selon le cursus des étudiants en 2015-2016, en %