Les études en automobile vous attirent ? Découvrez dans cet article les principaux métiers de ce secteur en pleine transformation en raison notamment des technologies numériques. Zoom.

Une grande diversité de métiers dans le secteur automobile

Les métiers de l’automobile sont d’une très grande diversité. Depuis le génie mécanique jusqu’à à la vente en passant par l’ingénierie, le design ou l’expertise automobile, les activités sont nombreuses avec la possibilité d’une insertion professionnelle réussie. Voici un panorama des principaux métiers de ce domaine en pleine transformation en raison des innovations numériques.

Ingénieur d’études

Le travail de l’ingénieur d’études s’effectue en fonction d’un cahier des charges très précis. Veillant à optimiser la conception technique du véhicule, il doit respecter scrupuleusement les délais de fabrication et les coûts fixés par le constructeur. À cela s’ajoutent les nouvelles contraintes écologiques liées au respect de l’environnement. Ainsi, si vous souhaitez étudier en France, sachez que certaines écoles d’ingénieurs proposent désormais un cursus « Véhicule autonome et connecté ». C’est notamment le cas de l’Ecole Supérieure des Techniques Aéronautiques et de Construction Automobile-ESTACA. L’établissement propose une formation en « Véhicules, systèmes autonomes et connectés ». L’ingénieur d’études doit savoir imaginer la voiture de demain à l’aide de logiciels d’une grande complexité.

Mécanicien

Dans un centre de réparation rapide, chez un concessionnaire ou chez un artisan garagiste, le mécanicien, appelé aussi technicien de maintenance automobile, est souvent polyvalent : il assure aussi bien l’entretien des véhicules (pression des pneus, vidanges…) que les réparations ou l’établissement des devis. Les jeunes formés en mécanique et électronique sont recherchés. Il doit sans cesse se mettre à jour dans le domaine de l’électronique. Le mécanicien fabrique et entretient les différents outils (matrices, poinçons, moules…) qui permettront de produire des pièces en grande série pour l’industrie : tableaux de bord de voiture, portières, claviers d’ordinateur, etc.

Expert automobile

Lors d’un accident de la route ou d’un sinistre, l’expert automobile mène une véritable enquête scientifique en menant une investigation pointue et en recueillant des témoignages, prélèvements, anomalies et autres éléments. Il intervient aussi sur des sinistres moins importants, par exemple à la demande d’une société d’assurances, quand un assuré a fait une déclaration d’accident. L’expert se déplace alors pour identifier le véhicule, vérifier que les dommages déclarés correspondent à la réalité et enfin évaluer le montant des dégâts. Son rapport est transmis à la société d’assurances, avec l’estimation de la somme qui devra être versée en réparation du préjudice. En général, l’expert automobile travaille dans un cabinet d’expertise.

Contrôleur technique automobile

Le contrôleur technique ausculte les véhicules automobiles sous tous leurs aspects afin de dresser un diagnostic technique rigoureux : pneus, freins, suspensions, échappement, direction, aucun élément de la voiture ne lui échappe. Si un problème mécanique est détecté, il doit en découvrir la cause. Une fois les tests effectués, le contrôleur technique établit un bilan écrit de son intervention, un procès-verbal et une facture. Puis il détaille au conducteur les anomalies constatées, et lui explique ce qu’il doit faire réparer, quelles sont les pièces à changer et la raison de ce changement.

Vendeur automobile

Représentant d’une grande marque dans une succursale ou une concession, le vendeur automobile est en contact avec la clientèle, qu’il prospecte à domicile ou conseille sur le lieu de vente. Il se doit de connaître parfaitement les modèles neufs ou d’occasion de voitures et il sait trouver les arguments qui séduiront le client. Des compétences en communication sont donc requises pour exercer ce métier. Pour conseiller au mieux ses clients, le vendeur doit être au courant des nouveautés commerciales et des tendances du marché.

Dessinateur en construction mécanique

Le dessinateur en construction mécanique définit l’architecture d’un produit au moyen de plans ou images 3D s’assure de sa faisabilité. Il procède d’abord à l’assemblage virtuel des pièces, les modifie si nécessaire, puis analyse la maquette numérique afin d’établir un plan détaillé. Sa mission consiste également à chercher toutes les solutions techniques envisageables (vérins, roulement…). Il décrit ensuite la structure du produit en précisant les dimensions des pièces. Enfin, il édite un plan avec différentes vues (de face, de dessus…). Exerçant dans tous les secteurs de l’industrie (automobile, rail, aéronautique, construction navale…), ce professionnel peut commencer comme dessinateur d’études avant de devenir dessinateur-projeteur, chef de projet, responsable de bureau d’études ou responsable de service maintenance.