Les scientifiques et ingénieur en devenir ne sont pas les seuls à pouvoir trouver leur voie sur Admission Post-Bac. Nous vous proposons, ici quelques filières qui sont souvent méconnues mais qui mènent vers des secteurs qui recrutent.

 

Le Diplôme de Comptabilité et Gestion, DCG 

Résultat de recherche d'images pour "études de lettres"

Le DCG est un diplôme d’État, équivalent à un Bac +3 qui permet aux étudiants d’obtenir, en trois ans, les connaissances de base dans les domaines de la comptabilité et de la finance d’entreprise.  Il s’agit donc d’un diplôme recherché par les entreprises permettant d’intégrer facilement le marché du travail, mais c’est également la première étape des études de Comptabilité et Gestion vers le DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et Gestion) puis le DEC (Diplôme d’Expert Comptable).

 

Les titulaires du DCG peuvent occuper un poste de collaborateur d’expert-comptable ou de commissaire aux comptes, de responsable d’un service comptable, de chef comptable de PME/PMI, de contrôleur de gestion junior, de conseiller financier ou juridique. Ces métiers recrutent, et les diplômés ont souvent plusieurs propositions à la sortie de leur cursus.

 

La préparation au DCG est assurée dans les lycées et est ouverte à tous les bacheliers. Les matières étudiées sont les suivantes : Introduction au droit, Droit des sociétés, Droit social, Droit fiscal, Économie, Finance d’entreprise, Management, Système d’information de gestion, Introduction à la comptabilité, Comptabilité approfondie, Contrôle de gestion, Anglais appliqué aux affaires, Relations professionnelles, 2ème langue étrangère (facultative). L’épreuve « Relations professionnelles » prévoit la réalisation d’un stage dont la durée est d’au moins huit semaines et la soutenance d’un rapport de stage.

 

Il existe en France plus de 100 formations dans ce domaine.

 

Ecole de commerce 

Gérées par les Chambres de Commerce et d’Industrie ou relevant du secteur privé, les Ecoles de commerce et de gestion (il en existe environ 230 en France) proposent des filières et des pédagogies adaptées à l’évolution de l’environnement économique et aux nouvelles pratiques du management. Ces établissements, spécificité française, sont très reconnus par le monde de l’entreprise en France mais aussi à l’étranger. Ainsi, le Financial Times classe 18 établissements français parmi les 70 meilleurs master mondiaux en management.

De nombreux professionnels participent à la formation aux côtés des enseignants des écoles. De plus, les écoles de commerce ont tissé des liens forts avec le milieu socio-économique, ce qui permet d’adapter les contenus des formations aux attentes des employeurs.

Ces établissements encouragent leurs étudiants à faire des stages en entreprises et à partir en long séjour à l’étranger. Les débouchés professionnels sont nombreux dans les secteurs du commerce et de la vente, de l’administration et de la gestion, de l’audit et des finances, ou encore de la banque et des assurances.

 

Les cursus et modalités d’entrée en école de commerce sont multiples.

Les formations peuvent être de 3 ans : plus de 70 programmes reconnus sont accessibles dès la sortie du lycée. Souvent appelés bachelors, la moitié d’entre eux sont visés par le ministère de l’Enseignement supérieur. 15 programmes reconnus proposent des cursus en 4 ans, souvent avec de longues périodes à l’étranger. Et enfin en 5 ans, vous obtiendrez un master avec de nombreuses spécialités disponibles.

Les frais de scolarité pratiqués par ces écoles sont compris entre 3 000 et 10 000 euros par an, en moyenne 6 000 euros par an pour les programmes post-bac en 3 ans ; et 8 900 euros par an pour les programmes post-bac en 4 ou 5 ans.

 

Les modalités de candidatures varient elles aussi. Certaines écoles s’organisent en réseau pour organiser un concours commun, d’autres souhaitent préserver leur autonomie et recrutent individuellement. La plupart des concours sont payants : autour de 130 euros pour les écrits d’un concours commun.

Sur le portail Admission Post-Bac, plusieurs des écoles de commerce présentes sur le portail sont regroupées en réseau (le réseau EGC, le réseau ECRICOME Bachelor, le réseau du concours ATOUT + 3, le réseau Bachelor en Management – Groupe ESC Toulouse) et organisent un concours commun. D’autres écoles indépendantes organisent leur propre recrutement (ESC Amiens, Clermont-Ferrand, Rennes, Pau, ESIAME, ESCEM, etc.).

Attention, se présenter à ces concours s’anticipe. Certains ont rejoint la procédure d’inscription Admission Post-Bac (APB), d’autres non. Il faut donc se renseigner école par école.

La plupart des concours s’organise selon les modalités suivantes : examen du dossier et entretien de motivation + entretien de langue. Certaines écoles continuent de recruter après la fin de la procédure Post-Bac.

Les écoles de commerce sont souvent aussi accessibles en post-prépa et en admission parallèle après un BTS, un IUT ou 2 années de licence. Si vous souhaitez effectuer un cursus en commerce et management dans le privé, vous pouvez vous tourner vers les IAE, Institut d’Administration des Entreprises, situés au sein des universités qui recrutent à bac +3.

 

Les études dans le domaine de l’art 

Première année de Mise à Niveau en Arts Appliqués, MANAA 

Pour les bacheliers n’ayant pas suivi de formation artistique, la Manaa leur permet en un an de se mettre à niveau pour intégrer les BTS ou DMA des arts appliqués. Cette année permet de travailler les différentes techniques de l’expression artistique, les arts appliqués mais aussi l’histoire de l’art.

Des cours de maths, de sciences appliqués, d’anglais et de culture générale complètent le programme.  Le rythme est très soutenu et il est demandé aux élèves 2 à 3h de travail personnel par jour. Mais c’est à ce prix, vous pourrez parfaire votre technique, développer un style qui vous ait propre et mettre au point les réalisations qui constitueront votre Book.

Ce dossier de travaux artistiques personnels, est indispensable pour l’entrée aux écoles d’art recrutant sur concours (voir paragraphe suivant). Ce sera donc un point central de votre année de MANAA et vous y travaillerez grâce à des échanges réguliers avec vos professeurs.

 

Les Ecoles Supérieures d’Art Appliqué 

Les formations supérieures d’arts plastiques relevant du contrôle pédagogique du ministère de la Culture et de la Communication sont dispensées par 45 écoles nationales et territoriales supérieures d’art.

Actuellement, 13 écoles recrutent leurs candidats via le portail Admission Post-Bac. Leur entrée est très sélective et il est plus que conseillé d’effectuer une année de préparation pour réussir le concours.

 

Pour plus d’informations n’hésitez pas à contacter La Factory !