Réussir sa classe préparatoire ! Combien en rêvent, seulement le chemin est semé d’embuches. : Stress, rythme intensif des cours, devoirs à rendre, peur des mauvaises notes… Autant d’éléments anxiogènes pour les nouveaux bacheliers. Alors, voici quelques conseils pour une rentrée avisée et si possible, dans la bonne humeur !

Faites-vous un emploi du temps personnel

Connaître son rythme de travail, les moments où l’on est le plus productif permet de se faire un emploi du temps qui vous correspond. C’est une question d’organisation : vous travaillerez alors régulièrement sans laisser les taches s’accumuler. En effectuant vos révisions et devoirs à un moment déterminé de la journée ou du soir, vous acquerrez une habitude de travail qui vous stimule.

 Relativiser une mauvaise note

Les mauvaises notes dans une classe prépa sont fréquentes et surtout durant les premières semaines de rentrée. Alors, ne faites pas toute une histoire à cause d’un 07/20 en Maths… Tous les professeurs sont d’accord sur une chose : une mauvaise note ne signifie pas l’échec, elle n’est pas un jugement personne, elle sert à faire progresser.

Une note permet d’évaluer votre niveau. C’est aussi l’occasion de parler de vos lacunes avec votre enseignant. Alors, une mauvaise note ne doit surtout pas être le prétexte pour se décourager ; bien au contraire, c’est le moment de montrer votre force de caractère.

S’accorder des moments à soi

La charge de travail en classe préparatoire est d’environ 60 heures par semaine. C’est beaucoup, certes, mais ça n’est pas une raison pour ne pas s’accorder des moments de détente ou de distraction. Le bien-être des élèves par des moments de temps libre ; c’est vrai qu’ils sont rares, mais ils existent. Savoir ne rien faire est un art bien plus difficile qu’on ne le croit, essayez-le !

Ne pas négliger son sommeil

Le proviseur d’un grand lycée parisien affirme que son équipe s’assure chaque soir que ses internes ne travaillent pas après 23 heures. Ce proviseur est-il inconscient ? Non, mais il sait pertinemment que les surdoses de café et de boissons gazeuses ne remplaceront jamais les bienfaits du sommeil pour la forme du jeune.

Demandez à un champion de tennis s’il s’entraîne jusqu’à 23 heures la veille d’un match, il vous rira au nez… Alors, comme un athlète, surveillez votre hygiène de vie, et cela commence (et finit !) par bien dormir.

Préparer sa rentrée en classe prépa… sans se fatiguer

A la rentrée en classe préparatoire, un marathon de travail vous attend et pour lequel il vous faut être persévérant. Alors, n’arrivez pas déjà fatigué à la rentrée. En d’autres termes, une prépa se prépare mais pas de façon excessive. Lisez un ou deux livres sur votre domaines d’études, mais sachez que ce que vous devez savoir, vous l’apprendrez de toutes les manières au cours de l’année.