PARTAGER

Le bac littéraire vous donne accès à une variété de choix, que ce soit en termes d’études supérieures ou de débouchées de carrière. Suite à un bac L, vous aurez tous les atouts pour réussir à l’université dans les filières littéraires. Mais ce ne sont pas là vos uniques options. Les filières économiques et les écoles de commerce s’ouvrent de plus en plus aux profils littéraires. Une réorientation est donc toujours possible. Mais si vous avez choisi un bac littéraire, c’est probablement parce que les matières liées à la littérature et aux sciences humaines vous intéressent. Vous pourrez approfondir vos connaissances dans ces domaines au supérieur. Vous pouvez également choisir des voies de carrière en phase avec vos aspirations.

Les études supérieures après un bac littéraire

L’université

C’est une option courante chez les bacheliers en littérature. L’université propose plusieurs filières adaptées aux profils littéraires dans les domaines des sciences humaines et sociales, arts, lettres et langues. Après la licence, les masters permettent de se spécialiser davantage dans un domaine donné. Vous pouvez également choisir d’approfondir votre formation avec un doctorat.

Lettres

Les licences de lettres sont dédiées aux passionnés de littérature. Les étudiants qui optent pour ce domaine ont généralement de bonnes capacités rédactionnelles, ils savent élaborer un plan de dissertation et organiser une argumentation.

Langues

Les licences de langues sont adaptées aux bacheliers L qui ont un bon niveau de langues. Cette filière permet d’étudier des langues vivantes, ainsi que leurs contextes culturels, l’objectif étant de pouvoir remplir le rôle d’un traducteur ou d’un interprète dans différents contexte : entreprise, enseignement, édition, etc.   

Sciences humaines et sociales

Cette filière rassemble plusieurs mentions relatives aux sciences humaines telles que la philosophie, la sociologie, la psychologie, l’histoire, la géographie, l’information et la communication, etc. Une certaine aisance avec les chiffres est appréciée. Les bacheliers L qui visent cette filière doivent avoir une bonne culture générale et des qualités rédactionnelles absolument nécessaires pour une formation de géographie, de sociologie ou de psychologie.

Arts

Pour accéder aux métiers artistiques, il faut passer par une école d’art. La filière d’art proposée par les universités littéraires préparant à l’enseignement de la culture. Elles donnent accès à un niveau bac+5. L’étudiant peut choisir entre quatre mentions :  choisir entre quatre mentions : arts, arts plastiques, arts du spectacle (cinéma, danse, théâtre) et musicologie.

Droit

La filière juridique forme aux métiers de la justice et du notariat. Avec cette formation, on peut également travailler dans un conseil d’entreprise ou dans les ressources humaines. Les meilleurs candidats pour les études de droit ont un esprit méthodique, une bonne capacité d’analyse et de synthèse, ainsi qu’une bonne expression. Parmi les options de master, on peut citer : le droit pénal, le droit public,  le droit privé, le droit des affaires, le droit international et les sciences politiques.

Economie

Peu de bacheliers L optent pour cette filière, mais c’est une voie possible. Une formation de 5 ans se centre autour de sujets tels que la gestion, les ressources humaines, les métiers des assurances ou de la banque.

Les formations biannuelles

BTS

Le BTS (Brevet de Technicien Supérieur) est également une option pour les bacheliers L. Les filières les plus adaptées sont l’assurance, la communication, le notariat ou encore le support à l’action managériale.

DUT

Le DUT (Diplôme Universitaire de Technologie) est aussi ouvert aux bacheliers littéraires. Plusieurs spécialités sont adaptées : les filières sociales, les filières juridiques, ainsi que l’information et la communication.

Les écoles supérieures

Les bacheliers littéraires peuvent choisir de s’inscrire dans des écoles supérieures en vue d’obtenir un diplôme professionnel ou d’État (DE). La formation dure 3 à 5 ans. Ces formations peuvent concerner des domaines tels que les arts, le paramédical, le social, le juridique ou le commercial. Il y a également les écoles de traduction et d’interprétation spécialisées.

Pour certaines écoles, le passage par les classes préparatoires est requis. Les bacheliers L ont accès à deux types de classes préparatoires : les classes préparatoires littéraires et économiques.

Les débouchés pour un profil littéraire et SH

Les débouchées des études littéraires sont variées et conviennent à diverses aspirations et profils.

L’enseignement

L’enseignement est un métier accessible aux étudiants littéraires dans diverses matières à différents niveaux d’étude : langues, droit, philosophie, sociologie, psychologie et plus encore. C’est un métier engageant, pour y réussir cela doit être votre vocation. Cela demande un bon sens de la pédagogie, de la polyvalence au niveau des connaissances, un bon sens du relationnel et surtout de la patience.

Les métiers de l’écriture

Les capacités rédactionnelles sont un grand point commun des étudiants en littérature. Les métiers de l’écriture peuvent se présenter sous plusieurs formes : le journalisme, le copy-writing ou la rédaction publicitaire au sein d’une agence, la correction au sein d’un journal ou d’une maison d’édition. Si cela est votre passion, vous pouvez même tenter de vous lancer dans une carrière d’écrivain.

Les métiers du livre

Il existe des formations dédiées aux métiers du livre ouvertes aux étudiants en littérature. Elles permettent de faire une carrière dans l’édition de livre, la bibliothèque ou la librairie. Ce sont là des métiers très intéressant si vous êtes passionnés par les livres, mais qui peuvent parfois être un peu difficiles au niveau de l’insertion professionnelle.

Les métiers du droit

Après une formation juridique, il sera naturel pour un étudiant de s’orienter vers les métiers du droit. Diverses options se présentent telles que : avocat, clerc d’huissier, notaire, magistrat, greffier ou encore juriste d’entreprise.